Invent

TED – Troubles autistiques – Lecture et écriture


  • Ces enfants sont souvent plus compétents en lecture globale, c’est à dire qu’ils retiennent la forme visuelle du mot dans sa globalité sans passer par un travail de décomposition du mot en syllabes ou sons.
  • Associer le plus possible le mot écrit à une image pour qu’au niveau du stockage de l’information, tous les éléments soient déjà associés. Exemples:
  • Utiliser un cache pour la lecture ou suivre avec votre doigt si cela aide l’enfant à ne pas sauter de mots ou de lignes.
  • Avoir à l’esprit que ces enfants ont des difficultés à identifier et repérer des sons, les exercices de conscience phonologique seront difficiles pour eux.
  • Lors de l’apprentissage du graphisme guider la main, soutenir la main de l’enfant et lui donner des consignes simples et précises (je monte, je tourne, je forme une boucle).
  • Utiliser des modèles et des pré-traçages en pointillés. Au début il peut s’agir uniquement de repasser sur des lettres déjà écrites.
  • Avoir à l’esprit que l’enfant ne fait pas forcément le lien entre l’écriture en script et cursive.
  • Il est possible d’agrandir et de colorer les lignes du cahier en expliquant à l’enfant la signification de chaque couleur si cela peut l’aider à former les lettres.À gauche tracer une ligne verticale verte pour expliquer qu’on démarre ici, comme au feu vert, et à droite une ligne verticale rouge pour indiquer qu’on s’arrête comme les voitures, quand on arrive au rouge on va au vert de la ligne d’en dessous.
    Les couleurs des lignes horizontales:
    – les lettres ont les pieds par terre: ligne de la terre, marron,
    – les petites lettres s’arrêtent sur l’herbe: ligne de l’herbe, verte,
    – les grandes lettres vont jusqu’au ciel : ligne du ciel, bleue,
    – certaines descendent sous la terre: ligne des cailloux, grise.
    Par ex: [t] a les pieds par terre et c’est une grande lettre, elle va jusqu’au ciel.
  • Tester différents supports et différents objets scripteurs pour déterminer avec l’enfant ce qui lui convient le mieux.
  • Pour faciliter la tenue du stylo: mettre des gommettes à l’endroit où il faut poser les doigts ou utiliser des embouts spéciaux.
  • Indiquer à l’enfant à l’aide d’un point au stylo ou de votre doigt où il doit écrire.
  • Ne pas submerger l’enfant avec de gros travaux d’écriture: répartir son travail d’écriture sur plusieurs étapes, réduire sa charge d’écriture, lui faire écrire l’essentiel, compléter ses écrits…
  • Il est possible d’utiliser des lettres magnétiques pour l’apprentissage de l’écrit et si cela est possible et bénéfique pour l’enfant un ordinateur.