Invent

TDAH – Troubles de l’attention – Estime de soi


  • L’encourager et le féliciter, les renforcements positifs sont indispensables. Mettre en valeur tous les progrès même minimes. Le féliciter en restant réaliste, il faut tout de même qu’il connaisse ses faiblesses pour avancer (il est parfois plus juste de lui dire « tu aurais pu mieux faire »).
  • Expliciter le trouble à l’enfant, lui faire prendre conscience de ses difficultés. Expliquer ce que c’est de se contrôler. Lui dire qu’il n’y est pour rien, le déculpabiliser. Le rassurer en lui disant qu’on va essayer de faire autrement pour contourner le problème.
  • Il existe des livres pour expliquer le TDA/H avec des mots simples comme Le cousin hyperactif de Jean Gervais.
  • Mettre l’accent sur ce qui est réussi, le valoriser au maximum. Quand il réussi, lui faire dire « Je peux y arriver ».
  • Parler avec lui de ses moments de fierté et des déceptions qu’il vit. Exprimer ses émotions, ses sentiments.
  • Ne pas juger son travail en le comparant aux autres.
  • Être un adulte en qui il peut avoir confiance.
  • Éviter les facteurs de stress.
  • Lui proposer de lire le chapitre qui le concerne dans le livre 100 idées pour mieux gérer les troubles de l’attention (édition Tom Pouss).
  • Passer par ses champs d’intérêt offre à l’enfant l’occasion de s’épanouir et de prendre confiance en lui. Il s’impliquera aisément dans une activité qui le passionne.
  • Noter les progrès sur le carnet de liaison. Établir une continuité entre les exigences parentales et les exigences scolaires en échangeant avec les parents.
  • Lui donner des responsabilités.
  • Dresser une liste des qualités de l’enfant TDA/H: a beaucoup d’énergie, remarque tout ce qui se passe autour de lui, réagit rapidement, a le sens de l’humour, a de l’imagination, est créatif.
  • Lui offrir la possibilité de participer à des activités mettant en avant ses talents (ex: sport, musique, théâtre…).
  • Accorder des prix, des mini diplômes…
  • Recréer une dynamique et une motivation pour le travail grâce à des compliments et des récompenses en visant la qualité et non la quantité. Le récompenser selon ce qu’il aime et tout de suite.
  • Ne pas lui reprocher ce qui relève de son handicap. Il ne parvient pas à se contrôler.