Invent

IMC – Présentation des documents


  • L’élève IMC a souvent des troubles du regard, c’est-à-dire qu’il a des difficultés à contrôler les mouvements de ses yeux. Pour qu’il puisse avoir accès à des supports visuels, il faudra les adapter pour les rendre les plus simples, plus grands et plus sobres possibles.

  • Faites part de vos intentions à l’enseignant, afin d’avoir son accord et pour qu’il vous transmette régulièrement les documents à adapter (pensez à échanger adresses e-mail et clef USB  si possible !).

  • Épurer les supports : supprimer, en accord avec l’enseignant, les illustrations qui n’apportent rien au travail demandé, ne pas surcharger les pages. Par exemple, utiliser une page pour un ou deux exercices, pas plus. Laisser un blanc et tracer un trait entre les deux exercices.

  • Espacer les informations : augmenter la taille des interlignes (1.5 ou 2), les espaces entre les mots (à doubler), sauter fréquemment des lignes.

  • Utiliser toujours le même type et la même taille de police (voir avec l’orthophoniste ou l’ergothérapeute quelles sont celles recommandées).

  • Ne pas lui faire faire d’exercices qui consistent à reconnaître des lettres dans différentes typographies. Privilégier l’écriture scripte à l’écriture cursive (après avoir demandé l’avis de l’enseignant et des soignants de l’enfant).

  • Si vous souhaitez des conseils plus détaillés sur la façon de présenter les documents (quand il y a présence de troubles du regard et/ou praxiques), consultez le guide Dyspraxie.

  • Le trouble gnosique de certains enfants peut gêner la reconnaissance des images. Ce n’est donc pas le mode de présentation à privilégier. Mieux vaut présenter les documents simplement, avec uniquement les images essentielles et choisies avec des traits bien nets, sans trop de détails et avec une représentation la plus habituelle possible.

    Exemple pour un sapin : ne pas faire les détails des aiguilles, dessiner simplement les branches et quelques boules de Noël accrochées.

  • Surligner ce qui est important dans une leçon (titre, notions importantes), ou dans un exercice (les données importantes, la/les questions).