Invent

IMC – Lecture


  • Orientation : Inciter l’enfant à regarder l’ensemble du document pour une première prise de connaissance.

    Sur chaque page placer en haut à gauche un point vert, en bas à droite un rouge. Quand l’enfant apercevra le point vert en haut à gauche il saura qu’il peut commencer à lire. Pour davantage de repères, consultez le guide Dyspraxie.

  • S’il existe des difficultés pour distinguer et suivre les syllabes : avec l’avis de l’orthophoniste, utiliser un code couleur pour les syllabes. Utiliser deux couleurs (bleu et rouge) en alternant, et du gris pour les lettres muettes. Les petits mots seront en noir. Exemple : Vendredi j’irai au cima avecMarie.

    Le logiciel de segmentation syllabique « coupe-mots » est gratuit et permet de suivre cette méthode en gagnant du temps. Voir avec l’enseignant si vous pouvez l’utiliser. Si vous n’avez pas le texte sur l’ordinateur, vous pouvez aussi le faire manuellement ou utiliser des surligneurs. 

  • Les troubles du regard peuvent causer des erreurs de type saut de lignes, oubli ou inversions de lettres. Vous pouvez utiliser un cache ou tout simplement conseiller à l’enfant d’utiliser son doigt comme repère pour suivre la ligne, le mot et même la syllabe qu’il est en train de lire (si l’enfant n’a pas de main valide, faites avancer le cache vous-même).

    L’adaptation des documents avec l’augmentation des interlignes et la bicoloration du texte (1 ligne/2 avec des couleurs différentes) peut faciliter la lecture. Voir avec l’enseignant pour mettre en place ces aménagements si l’enfant semble en avoir besoin.

  • Le trouble gnosique peut poser problème pour la reconnaissance des lettres, avec la présence de confusions entre les lettres qui se ressemblent (b/d/p, m/n, i/l, a/o, f/t, n/u). Choisir la police qui correspond le mieux à l’élève. Attirer l’attention de l’enfant sur ce qui les distingue.

    En épreuve de compréhension de texte, lui lire le texte afin d’éviter de nombreuses erreurs de déchiffrage qui ne permettraient pas la compréhension.

  •  Lecture et compréhension d’un texte : Faire lire les questions avant de lire le texte et attribuer à chaque question une couleur et/ou un numéro.

    Puis surligner avec lui les informations importantes du texte, en faisant correspondre la couleur et/ou le numéro à la question, pour ensuite relire la question et revenir sur les principaux éléments en rapport sans avoir l’intégralité du texte à relire. Passer ensuite à la question suivante après avoir barré la première.