Invent

IMC – Géométrie


  • Les difficultés de motricité fine (et les troubles dyspraxiques s’il y en a) font que les enfants IMC ne parviendront pas à manier les outils géométriques ou à dessiner des figures complexes.  

  • La construction de l’espace peut aussi être fragilisée par les troubles moteurs.

  • L’enfant aura peut-être à sa disposition un logiciel de construction géométrique. Cet outil lui apporte une aide uniquement en ce qui concerne le tracé des figures et non pas les connaissances requises pour les tracer. 

  • Vous pouvez aussi tracer les figures sur description de l’enfant : le plus important est que l’enfant acquière les connaissances requises, pas la réalisation en soi.

  • Si en plus des difficultés praxiques, l’enfant présente des difficultés visuo-spatiales ou un trouble des gnosies visuelles (donc d’analyse visuelle des figures géométriques), l’aider à apprendre les règles de la géométrie sans passer par la construction ou l’analyse de figures. Lui demander simplement d’expliquer ce qui caractérise l’objet géométrique ou de connaître la règle à apprendre.

    Exemples : Une figure à quatre côtés de taille égale et à quatre angles droits est un carré : Le théorème de Pythagore = le carré de la longueur de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des longueurs des deux autres côtés.