Invent

IMC – Ecriture et Orthographe


  • Si l’élève que vous accompagnez peut écrire : Il aura peut-être à disposition des stylos ou crayons à grosse pointe et à manche épais ou triangulaire pour faciliter la préhension, que vous serez amené à lui placer correctement dans la main. L’antidérapant est souvent nécessaire, ne pas oublier de le placer sur la table. 

  • Certains enfants présentant des troubles visuels et/ou des troubles du geste ont des difficultés lors de l’apprentissage de l’écriture manuelle, surtout pour la copie. Il faudra alors décrire la formation des lettres pour que l’enfant se fasse une image mentale. Lui décrire les étapes de l’écriture des lettres.

    Exemple : le « o » : on va faire un rond. Le point de départ est en haut, on tourne, on revient au point de départ, on fait une petite boucle à l’intérieur du rond et on tourne à droite.

  • Encourager l’enfant dans ses écrits, qu’ils soient manuels ou réalisés sur l’ordinateur. Même si l’enfant a besoin de temps, le laisser avancer à son rythme et le motiver.

  • Dans le cas où l’écriture est impossible, l’élève disposera probablement d’un ordinateur. 

  • Prise de notes : Celle-ci est trop coûteuse au niveau fatigue et sans intérêt pour ces enfants. Prendre les leçons de façon claire et les adapter (aérer et colorer).

    Dans le secondaire : certains enseignants donnent les cours à l’avance : les aménager pour les rendre plus lisibles.

  • Les troubles du regard entraînent des difficultés à fixer leur regard sur des mots. En l’absence de fixations répétées de ces mots, ils éprouvent des difficultés à mémoriser leur orthographe. Sur conseil de l’orthophoniste ou de l’ergothérapeute, l’enfant pourra peut-être utiliser un logiciel de prédiction de mots et un correcteur orthographique lorsque ces difficultés sont très importantes.

  • Si l’objectif du moment est de faire apprendre l’orthographe de mots, les écrire pour l’enfant, avec une grande écriture et bien lisiblement.

  • Pour l’interroger, demander à l’enfant d’épeler les mots cibles, ou d’écrire uniquement ceux-ci (textes à trous). Pour les plus petits, il est possible d’utiliser des lettres aimantées, dont vous pouvez ensuite faire une photocopie, comme s’il avait écrit.