Invent

Dyspraxie – Vie quotidienne


  • Proposer d’associer une couleur à tout ce qui concerne une matière, que ce soit sur le matériel de l’enfant ou sur celui de la classe (cahier, livre, documents, compas, pinceaux, etc.). Utiliser des gommettes ou des autocollants colorés quand il n’est pas possible que l’objet soit de la couleur voulue et pour qu’à chaque matière soit dédiée une couleur différente.

  • Établir avec l’enfant un système de rangement fixe de son bureau et son cartable.

  • Pour que l’enfant s’organise dans la gestion de ses affaires, établir un planning sous forme de tableau en fonction des affaires dont il a besoin chaque jour.

  • Si l’enfant est en demande d’autonomie, verbaliser les étapes du rangement. Sinon, et pour les enfants de moins de 6 ans, ranger à sa place.

  • Simplifier le plan de travail de l’enfant en ne sortant que le minimum sur son bureau (un cahier et 2 crayons suffisent). Comme matériel, préférer les cahiers aux classeurs et des crayons qui glissent bien. Utiliser une couleur par matière par exemple, pour faciliter l’organisation.

  • Laisser l’enfant être autonome mais l’aider lorsque la tâche semble lui prendre trop de temps. Ceci vaut également pour l’habillage, le rangement, etc. Il ne faut pas que ses difficultés l’empêchent d’accéder aux mêmes choses que les autres enfants (récréation, écoute de la consigne, …).

  • Pour l’habillage, passer par la verbalisation. Lui dire les vêtements qu’il doit enfiler, dans le bon ordre, dans quel sens.

  • Répéter les consignes à l’enfant lorsque son attention a été accaparée par autre chose (ex: écriture, habillage).

  • L’enfant parle en travaillant : ne pas lui dire de se taire mais lui apprendre à chuchoter (mode de compensation à préserver).