Invent

Dyspraxie – Géométrie


  • Si l’enfant a essentiellement un problème de planification : se souvenir que le modèle n’aide pas, au contraire. Il faut alors le décortiquer, en détaillant les étapes qui ont permis d’arriver à l’état final.

  • Simplifier la tâche et réduire les exigences, en concertation avec l’enseignant.

    Par exemple, lui placer trois points à relier pour tracer un triangle, et demander à ce qu’il relie les points, même si le tracé n’est pas parfaitement droit.

  • Conseiller aux parents de se procurer des outils géométriques plus adaptés, comme une règle, équerre ou rapporteur où le 0 commence tout au bout, sans espace ; un rapporteur à 360 degrés. 

  • Le compas : suggérer à l’enfant de faire tourner la feuille plutôt que le compas.

  • Si l’enfant ne parvient pas à réaliser manuellement les figures : Envisager avec l’enseignant d’utiliser un logiciel de construction géométrique, en veillant à ce qu’il apporte une aide uniquement en ce qui concerne le tracé des figures et non pas les connaissances requises pour les tracer.

  • Vous pouvez aussi tracer les figures sur description de l’enfant : le plus important est que l’enfant acquière les connaissances requises, pas la réalisation en soi.

  • Si en plus des difficultés praxiques, l’enfant présente des difficultés visuo-spatiales (donc d’analyse visuelle des figures géométriques), proposer qu’il apprenne les règles de la géométrie sans passer par la construction ou l’analyse de figures. Lui demander simplement d’expliquer la règle.