Invent

Dyspraxie – Estime de soi


  • L’enfant est parfois maladroit et rend des travaux qui ne semblent pas soignés. Ne pas le réprimander ou lui dire de faire attention. Accepter ses maladresses et ses ratures.

  • Demander à l’enfant de justifier sa réponse. Il s’agit de bien vérifier qu’il n’a pas réussi par hasard, pour le féliciter à bon escient, le valoriser quand quelque chose est réussi et ne pas le faire lorsqu’il a échoué. Ne pas nier l’échec. 

  • Les exigences de l’école favorisent les situations de double tâche et les tâches manuelles sont nombreuses. L’enfant peut être très fatigué. Ne pas prendre cela pour de la paresse.

  • Lui permettre de faire les mêmes choses et en même temps que les autres enfants en adaptant son travail, sans exagération pour ne pas entraver son autonomie.