Invent

Dysphasie – Français


  • Pour apprendre une poésie il faut d’abord qu’il ait bien saisi le sens de celle-ci. Le choix de la poésie est important, le vocabulaire doit être accessible et les tournures de phrases simples.
  • Illustrer avec lui chaque strophe. Lui demander de n’apprendre qu’un passage ou supprimer l’exercice. Éventuellement, lui permettre de réciter une strophe sur deux avec un camarade. Lui permettre de réciter après le passage de plusieurs camarades.
  • Si l’apprentissage d’une poésie est impossible, le sensibiliser à cet art, expliquer comment les poètes jouent avec les mots. Montrer à l’enfant qu’il y a des rimes, en chercher avec lui dans la poésie, lui demander de trouver d’autres mots qui riment.
  • Un indice gestuel, le premier mot de la phrase ou un dessin pourront l’aider à se lancer dans sa récitation.
  • Exercer l’enfant à repérer les mots dans une phrase (à l’oral). Insister sur l’importance de l’ordre des mots dans la phrase. Lui apprendre le rôle de chaque mot selon sa nature (ex: le verbe raconte ce qu’il se passe).
  • Pour découper la phrase (donnée à l’oral) utiliser la méthode des jetons. L’enfant pose un jeton par mot. Pour commencer les jetons sont tous de la même couleur et les phrases sont très simples et courtes, augmenter progressivement la taille de la phrase. Quand le découpage de la phrase sera acquis, on distinguera les verbes avec des jetons rouges, les noms avec des jetons bleus, les adjectifs avec des jetons verts…
  • À partir du même principe faire le travail inverse, donner un nombre précis de jetons et l’enfant doit faire une phrase avec le bon nombre de mots. D’abord avec une seule couleur, puis imposer certains mots avec le code couleur.
  • Développer l’imagination de l’enfant. Voici une idée d’exercice à faire en groupe si possible. Mettre en scène des figurines avec un premier groupe d’enfants et leur demander de décrire la scène. Continuer l’histoire avec le second groupe et ainsi de suite. Pour pouvoir faire cette activité en plusieurs fois, prendre en photo chaque scène, l’histoire pourra être tapée à l’ordinateur.
  • Le site http://aclie.surinternet.com/ offre des pistes pour apprendre la grammaire et la conjugaison.
  • Un correcteur d’orthographe est disponible sur le site: http://www.druide.com . Il vérifie aussi la tournure des phrases et l’absence de répétitions.
  • Lui faire prendre conscience que certains mots sont de la même famille (ex:pomme – pommier). Lui montrer que les verbes ont un corps commun (radical) etqu’ils s’habillent différemment selon de qui on parle (terminaisons).