Invent

Dysphasie – Estime de soi


  • Rassurer l’enfant, lui donner confiance en lui. Lui faire comprendre qu’il peut compter sur vous.
  • Prévenir l’enfant de tout changement inhabituel afin de le sécuriser.
  • Ne pas le juger.
  • Établir un cadre bienveillant. Dans le cas de moqueries de la part des camarades, expliquer, si l’enfant est d’accord, ce qu’est la dysphasie et les difficultés qu’elle entraîne, dans le but de limiter ces moqueries.
  • Encourager l’enfant, le féliciter, minimiser les échecs. Positiver et mettre en valeur ses efforts et ses réussites.
  • Veiller à la socialisation de l’enfant afin qu’il puisse s’épanouir comme tous ses camarades.
  • L’encourager à aller vers les autres, l’accompagner.
  • Si l’enfant le souhaite, expliquer à ses camarades ses difficultés.
  • S’appuyer sur les points forts de l’élève.
  • Favoriser les situations dans lesquelles il pourra réussir, limiter les échecs. Lui proposer des activités à son niveau.
  • Apprendre à cerner les émotions de l’enfant, calmer son stress et ses peurs, lui offrir une oreille attentive.
  • Permettre à l’enfant de connaître son handicap et le retentissement de celui-ci afin de pouvoir le contourner.
  • Reformuler ses propos avec tact et ne pas lui demander de répéter afin de ne pas le mettre constamment face à ses difficultés.
  • Rester patient face à ses difficultés, notamment sa lenteur.Contourner les situations dévalorisantes pour lui.