Invent

Dyslexie – Dysorthographie


La dyslexie est un handicap qui se caractérise par une difficulté durable d’apprentissage de la lecture et de son automatisation, chez des enfants :
– intelligents
– normalement scolarisés
– sans troubles sensoriels ou psychologiques préexistants

La dyslexie est un trouble d’origine neurobiologique, qui ne disparaît pas avec l’âge.

Il existe plusieurs types de dyslexies :

  • L’enfant a des difficultés à lire en décomposant les mots (b et a = ba), il lit les mots qu’il connaît de manière globale mais peine à lire des mots nouveaux ou inexistants (dyslexie phonologique)
  • L’enfant a des difficultés à lire les mots globalement, il passe sans cesse par la décomposition des mots (dyslexie de surface)
  • L’enfant a des difficultés à lire tous types de mots, il est touché par les deux dyslexies citées ci-dessus (dyslexie mixte)

Chacun de ces types de dyslexie peut être plus ou moins sévère. Toute dyslexie s’accompagne d’un trouble d’acquisition et de maîtrise de l’orthographe appelée dysorthographie.

La dyslexie-dysorthographie peut être associée à d’autres troubles :

  • dysgraphie : trouble du geste graphique
  • dyscalculie : trouble du calcul
  • dyspraxie : trouble des savoir-faire manuels et gestuels
  • dysphasie : trouble du langage oral

Elle s’accompagne également souvent de difficultés d’orientation et d’organisation dans le temps et l’espace, de mémorisation, d’attention et de latéralisation.

L’enfant dyslexique éprouve des difficultés à lire et à écrire. Il est obligé de réfléchir à chaque mot qu’il lit ou écrit, il confond les lettres, en oublie, en rajoute, il se perd facilement dans les lignes. Lire ou écrire lui prend beaucoup de temps et d’énergie, ses difficultés l’empêchent d’avoir une lecture fluide et de bien comprendre ce qu’il lit. Il ne peut pas traiter rapidement les informations contenues dans les écrits. Ce déchiffrage permanent rend l’enfant lent et le fatigue rapidement.

L’écrit est au cœur des apprentissages, ce qui met l’enfant dyslexique en difficultés dans toutes les disciplines.

Les principales aides (détaillées par la suite) à lui apporter rapidement :

  • Privilégier l’oral (consignes, évaluations…)
  • Eviter la copie ou la prise de notes, la lecture à voix haute
  • Eviter les doubles tâches
  • Lui laisser plus de temps ou réduire les exercices
  • Adapter les documents (espacer les lignes, utiliser de la couleur…)
  • L’aider dans la lecture des consignes ou des textes
  • S’assurer qu’il a compris ce qu’il a lu

Vous trouverez ensuite des pistes pratiques classées par rubrique. Toutes les aides citées ne conviendront pas à tous les enfants dyslexiques.Il est important de mettre en place celles qui lui seront bénéfiques en collaboration avec toute l’équipe, à commencer par l’enseignant.